Ancien forum RPG remanier sous forme de forum de discution entres amis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lelouch Vi Shinra
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 16/10/2011

Feuille de personnage
Niveau: 34
Xp:
8250/8350  (8250/8350)

MessageSujet: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   Mer 9 Nov - 17:07

Destruction... Mort



Ce jour là, je n'avais que dix ans. Je croyais être un être humain ordinaire mais... je me trompais. Je travaillais en tant qu'assistant à un "marchant", ou plutôt devrais-je dire, un voleur de matèria qu'il revendait à prix d'or sur le marché du secteur 6. Ce jour là, je crois que je ne l'oublierais jamais. Ce ne pouvait pas être le pire jour de ma vie, celui-ci étant le jour de l'anniversaire de la mort de ma mère. Mais il n'en est pas moins que ce fut à la fois l'un des pire et des meilleurs jours de ma vie...

A première vue, c'était une journée ordinaire dans ce cartier délabrer qu'es le secteur 6. Les gens venaient, achetez des matèrias et, parfois, m'offrait un petit pourboire. Cela ne dépassait que rarement les quelques gils, mais c'était déjà ça. J'économisais déjà pour m'acheter des matèrias quand j'aurais l'âge, mais c'était difficile et il me fallait bien acheté de la nourriture.

Un gamin se présenta. Il devait avoir environ douze ans et il était donc plus vieux que moi. Il montra un grand intérêt envers une matèria brasier. Néanmoins, il était trop jeune. Je lui expliqua alors, étant donné que le marchant c'était absenté :

"Désolé, mais ce genre de matèria est interdit au moins de quinze ans."

Le garçon me regarda alors avec un air provocateur:

"C'est à moi que tu parles gamin ?"

Je croisa alors les bras et le regarda droit dans les yeux en montrant bien que je n'avais pas peur de lui :

"Oui, c'est à vous... Je pense que vous devriez rentré chez vous avant que le marchant ne revienne."

Le garçon colla presque son visage contre le miens, essayant de me faire peur à priori... Cependant, je resta de marbre et continua à le fixer droit dans les yeux. Voyant que cela ne me bougeait pas, il tourna les talons et s'éloigna. Pour ma part, je pus soufflé. Je ne vendis pas beaucoup de matèria ce soir là. Mais bon, j'avais quand même gagné 5gils.

Je pris alors le chemin de l'église. Une fois arrivé, je fis roulé la lourde porte sur ses gonds puis la referma derrière moi. Pres de l'ancien hôtel, j'avais installé un petit campement de fortune avec un tapis et des cassettes de provisions et de vêtements de rechange.

Je me contenta cependant de poser mes affaire. Je m'agenouilla face au par-terre de fleures, joint mes mains face à face et commença à prier. Pour ma mère... pour Aerith...

Soudain, j'entendis la porte tourné sur ses gonds à nouveau. Le son interrompit ma prière. Cela me mit dans une colère noire. Je me retourna, voyant qui avait osé l'interrompre. Face à moi, trois jeunes. Je remarqua que le plus jeune était celui du marché. Le plus vieux devait avoir quinze ans. Je me redressa face à eux :

"Que faites-vous ici ?"

Le plus jeune me pointa du doigt :

"C'est lui !"

Le plus vieux s'approcha alors vers moi les mains dans poches. Puis, il colla pratiquement son visage contre le miens :

"Alors, c'est toi qui a osé lui refusé une matèria ? Nous allons te faire payer pour ton insolence..."

Je lui cracha alors à la figure, lui montrant bien que je n'avais pas peur de lui. Il resta néanmoins dans cette position, essuya la salive sur son visage... puis il posa sa main sur ma poitrine. La suite, je n'en suis pas tellement sur. Je suppose qu'il avait une matèria "foudre" dans son autre poche et qu'il l'a utilisé à bout portant sur ma poitrine. Le choc électrique fut tellement violent qu'il me fit traverser le par-terre de fleur jusqu'à ce que le mur m'arrête. Mon corps rebondit contre celui-ci et je tomba en plein dans les fleurs. Un être Humains ordinaire n'aurait surement pas pus survivre à un tel enchainement de choc... mais bizarrement, j'arrive à me relevé, non sans mal... mais la haine alimentait mon corps. Ma chaine était tombé de mon poignée, cassé.

C'est alors que je les foudroyais du regard que cela c'est produit. Ma gourmette, dont j'éprouvais un fort sentiment de fierté, s'était comme "illuminée". Je vis que la chaine était en train de se réparer elle même et finalement, elle se transforma complètement en une sorte de dague dont le fourreau était toujours relier à une chaine. Je sortit la lame de son fourreau et fixa mes agresseurs du regards... Ils étaient pétrifié. Un sourire malveillant régna alors sur mon visage. Je m'employa alors à les assassiné. Je commença par le plus grand que je trancha à la gorge, puis le plus petit que je trancha au poignet de manière à lui assurer une mort lente et douloureuse. Le troisième essaya de fuir, mais je le rattrapa et le frappa, laissant dans son dos une balafre qui allait de son épaule droite à sa fesse gauche, et l'acheva d'un coups à la colonne vertébrale.

Couvert de sang et de haine, je me rendis compte que j'arrivais à lire à travers les âmes. Je m'employa alors à tuer toutes les personnes ayant quelque chose sur la conscience afin de soulager ma haine. Je traversa alors ainsi les Taudis, tuant presque tout le monde sur mon passage, ne laissant pas de témoins. J'arriva rapidement dans le parc. Je vis alors une petite fille, assise en pleurant. Elle avait quelque chose sur la conscience. Sur mon visage, taché de sang, on pouvait deviné un sourire. Je m'approcha d'elle, leva ma dague et l'abaissa... Un son métallique retentit. Ma lame semblait avoir heurté quelque chose, mais je ne voyais rien... soudain, je vis une épée apparaitre doucement. Mon regard remonta sa lame pour voir le propriétaire : Encore légèrement transparente, une femme se dressait devant moi. Elle me regardait. Vêtue d'un kimono et possédant des cheveux rouge, elle calma directement ma Haine... à mon tour, j'étais pétrifié... qui était-elle ?




_________________
Lelouch's thème :

Lelouch's voice :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   Ven 11 Nov - 15:31

Cela faisait 20 jours qu'Erza avait accédé au post de capitaine. Elle arpentait les couloirs de "sa" division accompagnée par le lieutenant, Momo Hinamori. Elle était joyeuse, malgré les nombreuses souffrances qu'elle avait enduré..... Erza décida néanmoins de ne pas trop s'attarder sur ces pensées, elle devait descendre dans le monde des humains pour régler une ou deux affaires. Elle prit la direction de son bureau afin de remplir un ou deux papiers avant de partir en direction de Gaea toujours accompagnée par son lieutenant.


Une quinzaine de minutes plus tard, elle soupira. Elle venait enfin de terminer. Hinamori attendait debout, juste a cote de son fauteuil droite comme un iota. Erza tourna la tête en direction de celle de Hinamori puis lui sourit.



- Bien, nous pouvons partir maintenant, dit-elle.


Elle se leva, vêtu de son haori rouge flammes par dessus son haori de capitaine Puis sortit. A l'aide d'un shunpo, elle se "téléporta" sur le toit puis ordonna a Hinamori d'ouvrir le passage pour le monde des vivants....


Lorsqu'elles atterrirent, Erza ressentait une faible émanation de reiatsu. Cela la surprit un peu. Elle fit geste a Hinamori de se mettre sur ses gardes car même si ce n’était qu'une faible émanation de reiatsu, se pourrait être un puissant personnage qui se cachait derrière cette énergie spirituelle. Hinamori avait la main a son fourreau en cas de danger.



- Par la, dit Erza.


La jeune capitaine fit signe a Hinamori de ne pas intervenir, ou du moins pas pour le moment. Les deux jeunes femmes étaient cachées par des broussailles et ces mêmes plantes pouvaient les trahir a tout moment. Si l'une d'entre elles bougeait, alors un bruit suspect en sortirait. cependant, l’émanation de reiatsu avait grandit, cela intriguait Erza au plus haut point. Les avait-il repéré ? Non, il ne bougeait pas vers elles mais... Erza ouvrit ses yeux grands ouvert. Elle ne sentait plus la vie qui entourait ce reiatsu. Le personnage en question avait agit.


Erza fit signe a Hinamori d'aller voir en se positionnant sur le toit du bâtiment de façon a ne pas se faire repérer tandis que la source d’émanation se dirigeait vers le parc. Erza fit de même, elle voyait une scène choquante. Un jeune garçon allait tuer une petite fille toute innocente. A l'aide d'un shunpo, elle s'interposa entre le garçon et la fille en bloquant la lame meurtrière. Elle n'avait pas entièrement sortit la lame de son fourreau. Juste assez pour parer celle du jeune garçon. Ce dernier recula alors qu'Erza venait de comprendre une partie de la situation.



"Alors c'est de la que son reiatsu provient. Intéressant." pensa-t-elle.


Hinamori revint vers elle, son arme dégainée. Elle informa discrètement Erza de la situation. Alors ses craintes s’étaient révélées être justes, le garçon était un jeune meurtrier.... Destin si triste. Elle ferma les yeux en soupirant faiblement puis les re-ouvrit, plus sérieuse que jamais an direction du jeune garçon.



- Te rends-tu compte de ce que tu viens de faire ? Sais-tu ce que tu vas devoir engendrer plus tard ? Jeune imbécile ! N'utilise pas ton pouvoir aussi stupidement ! Peu importe la haine qui t'envahit, oublis-la ! Sauves-toi d'une vie misérable et regrettable tant que tu le peux !



Elle ferma une nouvelle fois les yeux puis se déplaça a l'aide d'un shunpo en face du garçon. Sa lame était collée contre la gorge du petit.


- Sinon, je n'aurais pas d'autres choix que de te rendre service en t’épargnant ici et maintenant tes futurs regrets.




Revenir en haut Aller en bas
Lelouch Vi Shinra
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 16/10/2011

Feuille de personnage
Niveau: 34
Xp:
8250/8350  (8250/8350)

MessageSujet: Re: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   Sam 12 Nov - 13:57

Rencontre




Chaque jour passé en ce monde... je remercie la planète de m'avoir fait rencontré cette femme. Erza Scarlet, la première Shinigami que j'ai rencontré. Notre première rencontre... je ne saurais dire ce que je ressentais. De la peur ? De la Haine ? De l'amour ?... Peut être tout ça à la fois ou rien de tout ça. Mais une chose était sur : J'étais choqué.

Je recula. Une autre femme arriva, mais on aurait plus dit une fille de seize ans. Elle avait elle aussi un sabre à la main. Alors qu'elles murmuraient, je prit sur moi de les "scanner" avec mon pouvoir, qui plus tard, prendra le nom de giasu. Ce que j'y découvris me refroidis directement. Chacune avait plus d'un siècle d'existence. Et pourtant, elles n'avaient pas vieillit, l'une d'elle était même encore adolescente. Mais, ce que je ne compris pas, c'était que leurs âmes ne semblaient pas Humaines. J'étais pétrifier littéralement. Je lâcha la dague, celle-ci retomba sur le sol sous la forme d'une gourmette en plaqué or.

La jeune femme aux cheveux rouge ferma les yeux, soupira et me lança un regarda, extrêmement sérieuse. A ce moment là, je savais ce que je ressentais. C'était de la peur. J'ai cru durant un instant que j'allais mourir.

"Te rends-tu compte de ce que tu viens de faire ? Sais-tu ce que tu vas devoir engendrer plus tard ? Jeune imbécile ! N'utilise pas ton pouvoir aussi stupidement ! Peu importe la haine qui t'envahit, oublis-la ! Sauves-toi d'une vie misérable et regrettable tant que tu le peux !"

J'avais baissé la tête sur ses lourdes paroles. Mais je l'avais toujours dans mon angle de vue. Mais soudain, elle disparu avant de réapparaitre juste devant moi, sa lame sous ma gorge. Je n'avais pas compris ce qu'il s'était passé. Tout ce que je savais, c'était qu'elle était en position de décidé de ma vie ou de ma mort.

"Sinon, je n'aurais pas d'autres choix que de te rendre service en t’épargnant ici et maintenant tes futurs regrets."


C'est alors que je me surpris moi même de ma propre réaction. Je ne pus me retenir d'éclater de rire. Un rire nerveux engendré par la folie accumuler depuis tant d'année et qui vient d'exploser. Après avoir fini, j'essuya mes larmes avec mes mains couverte de de sang, laissant une marque rouge sous chaque œil. Je commença alors par la narguer enfin de lui montrer que je n'avais pas peur d'elle.

"Yare, yare... a quoi bon me tuer maintenant... je n'ai pas encore fini après tout... (je marqua une pause dans le but d'observé sa réaction... le risque était grand, mais quelque chose au fond de moi me disait qu'elle ne pourrait pas me tuer ainsi)... Vous ne savez pas ce que j'ai dut enduré pour en arrivé là. Je reconnais être aller un peu loin. Mais ces gamins à l'église, eux, je n'avais pas d'autre choix... c'était eux ou moi. De toute manière, c'est ainsi que va la vie. Le fort dévore le faible. Mais il faut croire que pour une fois, le destin a voulu que la tendance soit inversé..."

Je me remis à rire. Je ne regrettais absolument pas mon geste. Néanmoins, j'étais las de tout ces morts. Il était vrai que j'étais aller un peu loin. Mais je n'éprouvais pas de regret...

"Allons, je vais arrêté promit. Pouvez-vous cesser de pointer cette arme sur moi je vous pris ?"

Je souriais de manière malicieuse, comme-ci je n'avais rien à me reproché... Je ne pouvais prévoir sa réaction, néanmoins, je suis sur que le message est passé.



_________________
Lelouch's thème :

Lelouch's voice :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   Sam 12 Nov - 14:56


Plus un son ne se faisait entendre, même les plus petits des insectes se faisaient discrets. Erza attendait patiemment la réponse du petit le laissant d'abord reprendre ses esprits. Peut-être y était-elle allée un peu fort.... Non, ce petit allait causer d'autres dommages, elle le ressentait et quoi qu'il dise, jamais il n'en sera ainsi, jamais il ne tiendra parole. Néanmoins, peut-être que sous le coup de la peur.....


- Yare, yare... a quoi bon me tuer maintenant... je n'ai pas encore fini après tout... Vous ne savez pas ce que j'ai dut enduré pour en arrivé là. Je reconnais être aller un peu loin. Mais ces gamins à l'église, eux, je n'avais pas d'autre choix... c'était eux ou moi. De toute manière, c'est ainsi que va la vie. Le fort dévore le faible. Mais il faut croire que pour une fois, le destin a voulu que la tendance soit inversé...


Erza fronça un peu plus les sourcils alors que le petit prétentieux n'avait pas l'air de vraiment se rendre compte de la situation. Il la testait bien qu'il n'ait pas l'air de savoir que berner Erza, jouer avec elle ne serait pas chose facile car elle était âgée de plusieurs siècles.


- Allons, je vais arrêté promit. Pouvez-vous cesser de pointer cette arme sur moi je vous pris ? dit-il après s’être esclaffé de rires.



Erza sourit. Alors comme ca il avait effectivement tenté le diable. Il sous-estimait les capacités morales de la shinigami. Elle leva sa lame, non pour le libérer, mais pour le frapper avec le manche. Ainsi, le garçon était a présent a ses pieds alors que la jeune capitaine se tenait la, droite juste devant lui. Elle rabaissa d'un coup violent en diagonale vers le cote respectif de sa main.


- Pour qui te prends-tu gamin ! Qui se fiche de savoir ou non ce que tu as vécu ! Tu n'as pas laissé le temps aux autres de connaitre ta douleur et tu oses t'en plaindre ? Penses-tu vraiment que je suis aussi stupide pour laisser la compassion m'envahir ?! Tu n'es qu'un petit prétentieux qui pense pouvoir tout contrôler par la haine, mais sache que me révéler que tu ne recommenceras plus ne me fait ni chaud ni froid. Si tu penses réellement que je vais t’épargner par bonté, tu te trompes. N'oublis pas que je suis en avantage numérique !


Erza marqua une courte pose pour s'avancer près du jeune garçon afin de montrer sa supériorité.


- Jamais je n'ai épargné qui que se soit par pure bonté. Juste par pitié ou encore lorsqu'une mission ne me le permet pas. Je ne suis pas quelqu'un contre qui tu souhaites vraiment te battre que se soit moralement ou physiquement. Si tu oses tenter de remonter ta tête a la surface, je la replongerais. N'essais pas de te moquer de moi.


Elle regardait le gamin au sol sans aucune compati on, juste de la pitié. Elle rengaina son katana puis tourna le dos au garçon afin de se diriger vers son vice-capitaine.

Revenir en haut Aller en bas
Lelouch Vi Shinra
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 16/10/2011

Feuille de personnage
Niveau: 34
Xp:
8250/8350  (8250/8350)

MessageSujet: Re: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   Mar 15 Nov - 17:59

Giasu



Aujourd'hui encore, je n'arrive pas à comprendre la réaction que j'avais eut ce jours là. C'était à mi-chemin entre la dépression et la folie total. Et ça n'allait pas aller en s'arrangent... J'étais hors de moi. Ce sentiment, je ne l'ai ressenti qu'une fois et s'était ce jour là. J'espère ne jamais le ressentir à nouveau... bien que je crains que cela ne soit inévitable en vue de mes projets...

A ma grande surprise, la jeune femme en face de moi souriait... Elle était drôlement coriace. Nombre de personne aurait déjà perdu patience face à une telle cruauté, s'effondrant en larme ou explosant d'une haine meurtrière à mon égard... mais elle, rien. Comme-ci mes sentiments ne pouvaient l'atteindre.

Cependant, cela ne l'empêcha pas de dégainer son épée qu'elle portait à la ceinture... puis elle l'abaissa violemment. Je cru un instant qu'elle allait me fendre le crâne, mais ce fut le manche qui entra en contacte avec ma tête. La violence du choc m'assoma suffisamment pour me faire tomber à terre. Mais elle semblait avoir calculer son coups, spécialement pour que je sois à terre, mais sans pour autant que je perde connaissance.

"Pour qui te prends-tu gamin ! Qui se fiche de savoir ou non ce que tu as vécu ! Tu n'as pas laissé le temps aux autres de connaitre ta douleur et tu oses t'en plaindre ? Penses-tu vraiment que je suis aussi stupide pour laisser la compassion m'envahir ?! Tu n'es qu'un petit prétentieux qui pense pouvoir tout contrôler par la haine, mais sache que me révéler que tu ne recommenceras plus ne me fait ni chaud ni froid. Si tu penses réellement que je vais t’épargner par bonté, tu te trompes. N'oublis pas que je suis en avantage numérique !"

Alors comme ça, elle avait bien dans l'idée de me tuer tôt ou tard... que faire de mon coté ? Devais-je resté là à attendre ma sentence ? Devais-je me défendre ?... dans les deux cas, la solution final aurait été la même. Je serais mort. Car non seulement elle était en avantage numérique, mais en plus de cela, ses gestes étaient rapides et précis. Elle adulte, moi enfant. Ma taille, ma force. Je n'avais aucune chance. Je me contenta de relevé la tête, un seul oeil d'entre-ouvert à cause de la douleur. Elle s'approcha de moi, grande et droite.

"Jamais je n'ai épargné qui que se soit par pure bonté. Juste par pitié ou encore lorsqu'une mission ne me le permet pas. Je ne suis pas quelqu'un contre qui tu souhaites vraiment te battre que se soit moralement ou physiquement. Si tu oses tenter de remonter ta tête a la surface, je la replongerais. N'essais pas de te moquer de moi."

Elle continua à me regardé ainsi un moment... La seconde au moment où elle se retourna, je rouvris mon autre oeil, découvrant le giasu... Je n'eux qu'une seconde pour voir les secrets les plus flagrants de son âme. C'est alors que je compris. Je compris tout. Je ricanna alors, ramassant le bracelet, essayant de me relevé et lui lança, alors qu'elle me tournait le dos et que je titubais en essayant de tenir debout :

"Eh bien... en voilà de beaux discours... Je ne savais pas que les Shinigamis savait aussi bien parlé... n'est pas ? (je m’appuya contre une poutre d'acier à proximité)... Go bantai taisho... Scarlet Erza !"

J'avais toujours le même regard de défi en souriant. J'attendais sa réaction... Le bracelet dans la main, j'étais prêt à toute éventualité.





_________________
Lelouch's thème :

Lelouch's voice :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   Mar 15 Nov - 19:20



Erza resta de marbre. Quel inconscient ! Il se trouvait en position de faiblesse et par pure désespoir, il venait de lui.... redonner son propre nom ? Lui dire de nouveau qui elle était ? Intéressant...... Cependant, il lui manquait une chose, l’expérience. C'est elle qui faisait toute la différence et c'est encore elle qui permit a Erza d'arriver a analyser une tel situation. Non, pas uniquement l’expérience..... Elle a toujours été comme ca, ses heures de méditations ainsi sa rapidité de réflexion. L’expérience n’était qu'un résultat. Elle se tourna une nouvelle fois vers le petit qui avait visiblement du mal a tenir sur ses propres jambes.



- Ne me fais pas rire ! Je n'ai pas besoin que tu me rappelles qui je suis, gamin ! Ce geste de désespoir signifie que tu tentes le tout pour le tout vu que tu ne te poses pas les bonnes questions. Cependant, tu n'en es pas resté la. En voulant me toucher, tu t'es révélé a moi et pourtant... Je n'ai pas ce même pouvoir que tu as. Par pure désespoir, tu m'as révélé ton pouvoir, et l’espoir de me toucher ne tenait qu'a un fil. Ce fil, tu l'as brisé par ta précipitation. Tu ne t'es pas remit en question et c'est pourquoi tu fais de tels erreurs.


Erza le regardait comme-ci ce n’était qu'un petit moucheron qui ne faisait que l'importuner. Le mal était de toutes façons fait, que se passerait-il ? Ce petit garçon ne ferait que lui fournir du travail en plus, et errer sur Gaia comme ca... Erza avait autre chose a faire. Mais quelque chose la dérangeait tout de même. Il y avait une manie qui lui faisait défaut, c’était de toujours faire remarquer les erreurs que ses ennemis produisent et répètent. Pourquoi le petit ferait-il exception ? L’épargner ou lui rendre service, quel était le terme le plus juste ? Dans les deux cas, elle n’était aucunement perdante, et de toutes façons, si elle ne le lui disait pas, elle allait le regretter bien que se ne soit pas si grave... Les faits étaient la, elle allait le lui dire.... Avec un visage sans compassion et sans haine, un visage totalement inexpressif.



- Regarde-toi, tu ne tiends plus debout, ta seule deffense etait ton esprit et c'est lui-meme qui te ronge. Tu laisses place a la haine et meme si tu penses me connaitre, tu fais erreur. Je suis en mesure de t'egorger la tout de suite, et la seule raison qui m'en empeche, c'est parce que je veux te faire comprendre tes erreurs. Tu ne m'apporteras rien de bon tel que tu es, mais tu peux toujours vivre et rendre service a tout le monde, peu importe tes actions. Faire le bien, peut importe si les methodes sont egoistes. Tu seras satisfait et tu satsfaireras les autres. C'est le resultat qui compte ! Tu crois vraiment etre le seul a etre passee par la douleure ? Tout le monde qui t'entoure est passee par la meme case ! Tout le monde ! Alors regarde plus loin que le bot de ton nez, et pense a te proteger de toi meme. Non, tu ne me connais pas, gamin.


Elle commençait a espérer..... Elle sentait que meme si il tentait de la detruire - en vain - il pourrait tout de meme se servir de son pouvoir pour une bonne cause. Le résultat compterait..... Il venait visiblement a peine de se rendre compte qu'il pouvait lire comme ca, et si il savait s'en servir pour le bien, il pourrait accomplir la ou tout les autres avaient échouées. Changer le monde et sauver la terre. Oui, c’était une certitude pour Erza, le fait qu'il n'ai pas pu lui révéler une partie de son passé faisait que son pouvoir était limité. Il fallait donc l'agrandir.... Elle savait déjà comment. Tout cela, juste a cause d'une manie et l'intuition est venu s'y mélanger...... Erza était consciente des risques si jamais il ne parvenait finalement pas a contenir sa haine.


Elle jeta donc un rapide coup d'oeil a la carrure du gamin comme si elle examinait sa future puissance puis releva ses yeux les plongeant juste dans les siens. Elle le vit. Elle vit le signe d'oiseau rouge au milieu d'un oeil violet. Un oeil remplit d'expression, d'histoire et de souffrances. Un oeil représentant toute une personnalité, un oeil représentant tout les sentiments éprouvées dans une seule pupille. Cela expliquait pourquoi le signe s’était formé dans cet oeil. Elle décida donc de débuter une phrase des plus banales mais qui, dans ce genre de situations, se révélait purement stupide.




- Quel age as-tu, gamin ?


Oui, une question totalement stupide.... Du moins, pour une personne n'ayant pas quelque chose derriere la tete......

Revenir en haut Aller en bas
Lelouch Vi Shinra
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 16/10/2011

Feuille de personnage
Niveau: 34
Xp:
8250/8350  (8250/8350)

MessageSujet: Re: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   Jeu 17 Nov - 23:37

Déesse



Celle que j'appelais la "Déesse de la mort" s'était retourné et me faisait à nouveau face. Le premier effet attendu s'était produit... mais son regard, sur d'elle, me disait que j'avais perdu, avant même qu'elle ne commença à me parlé :


"Ne me fais pas rire ! Je n'ai pas besoin que tu me rappelles qui je suis, gamin ! Ce geste de désespoir signifie que tu tentes le tout pour le tout vu que tu ne te poses pas les bonnes questions. Cependant, tu n'en es pas resté la. En voulant me toucher, tu t'es révélé a moi et pourtant... Je n'ai pas ce même pouvoir que tu as. Par pure désespoir, tu m'as révélé ton pouvoir, et l’espoir de me toucher ne tenait qu'a un fil. Ce fil, tu l'as brisé par ta précipitation. Tu ne t'es pas remit en question et c'est pourquoi tu fais de tels erreurs."


L'effet que j'avais voulu donné semblait avoir échouer. C'est dans ce tournant de conversation que je me suis rendu compte que je n'étais pas de taille, non seulement du point de vue physique, mais aussi du point de vue mental. Elle me battait à plates coutures à mon propre jeu. Je devrait même dire que l'effet recherché avait été inversé. Elle s'en était servit pour me percer à jour. C'était vraiment impressionnant. Je n'avais encore jamais vue quelqu'un y arrivé aussi facilement.

Je grinçais des dents. Déjà que je détestais perdre, elle me regardait de haut, afin de bien me montrer qu'elle était supérieur. Pour ma part, je releva la tête, comme-ci le combat moral n'était pas terminé. Pourtant, mes jambes flageolaient et un terrible mal de tête me tétanisait.

"Regarde-toi, tu ne tiens plus debout, ta seule défense était ton esprit et c'est lui-même qui te ronge. Tu laisses place a la haine et même si tu penses me connaitre, tu fais erreur. Je suis en mesure de t'égorger la tout de suite, et la seule raison qui m'en empêche, c'est parce que je veux te faire comprendre tes erreurs. Tu ne m'apporteras rien de bon tel que tu es, mais tu peux toujours vivre et rendre service a tout le monde, peu importe tes actions. Faire le bien, peut importe si les méthodes sont égoïstes. Tu seras satisfait et tu satisferas les autres. C'est le résultat qui compte ! Tu crois vraiment être le seul a être passée par la douleur ? Tout le monde qui t'entoure est passée par la même case ! Tout le monde ! Alors regarde plus loin que le bot de ton nez, et pense a te protéger de toi même. Non, tu ne me connais pas, gamin."

Je crois que le pire de tout... c'était qu'elle avait raison. Ma haine me rongeait. Cette haine, née en même temps que moi, enfanté par un tirant du nom de Shinra. Mon propre père... l'homme que je hais le plus. Celui que je veux tuer... et que je tuerais. Peu importe le temps, mais j'y arriverais.... pour ma mère. Pour le monde qu'elle voulait. Le monde dans lequel elle et moi on aurait pus vivre tranquillement, sans craindre la Shinra. Je peux le faire... je peux sauvé ce monde.

Je ferma les yeux, laissant couler une seule larme unique sur ma joue et serrant les poings. Je baissa finalement la tête, voulant dire "Je m'avoue vaincu... ". Mais ce n'était qu'une bataille. La guerre ne fait que commencé. Le giasu se stoppa. C'est alors que la Shinigami me demanda :

"Quel âge as-tu gamin ?"

Je releva la tête. "Mais c'est quoi cette soudaine question ?" Pensais-je. Et cette manie de m'appeler gamin... Je commença alors à m'énerver :

"Arrêtes de m'appeler gamin ! Mon nom est Lelouch Lamperouge ! J'ai neuf ans... Et d'ailleurs, pourquoi me poser une question qui a si peu d'importance dans un moment pareil ?"

Je détestais que l'on m'appelle "gamin". Je pense que c'est parce que à l'époque, mon arrogance était à son apogée. Mais bon. Là, j'avais trouvé mon maitre... mais même au fond de moi, à l'époque, je ne voulais pas le reconnaître.


_________________
Lelouch's thème :

Lelouch's voice :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   Sam 19 Nov - 16:26


- Arrêtes de m'appeler gamin ! Mon nom est Lelouch Lamperouge ! J'ai neuf ans... Et d'ailleurs, pourquoi me poser une question qui a si peu d'importance dans un moment pareil ?


Il avait répondu a sa question. Certes, il ne l'avait pas fait en respectant les règles de politesse, mais il lui avait répondu. Erza avait définitivement prit le dessus sur lui. Comme pour confirmer cette pensé, l'oeil du petit Lelouch était revenu a son état normal. La question d'Erza l'avait surprit, elle en déduisit donc qu'il n'avait pas réellement eu le temps de déguster a ce qui peut forger une vie tout comme la détruire : l'affection. De plus, il suffisait de repenser aux actes de Lelouch et de les réunir a ses nombreuses expressions cachés que son visage renfermait.


"A en juger par l'endroit d'ou il a commencee a s'emporter, je dirais qu'il ne signifie pas rien pour lui...." pensa-t-elle.


Elle était donc décidé, elle avait enfin trouvé le moyen d’apaiser sa haine. Seulement, elle n'avait pas le pouvoir de l'effacer, juste apaiser. Apaiser une chose qui rongeait de l’intérieure c’était comme reporter une explosion qui aura forcement lieu un jour ou l'autre. Cela signifiait-il qu'elle espérait en vain ? Cela voulait-il dire qu'il était inutile de laisser ce gamin en vie ? Non, il ne fallait pas répondre a ces questions mais juste a une manie. Du moins c’était ainsi qu'Erza pensait.


- Gamin, dit-elle en ignorant l'ordre qu'avait tentee de lui donner Lelouch, ou habites-tu ? Il y a-t-il un endroit qui t'est cher ?



Elle parlait alors qu'elle savait très bien quel était cet endroit, mais l'entendre de sa bouche le ferait avancer d'au moins un petit pas. A l'heure actuel, c’était devenu vital. Il avait pensé que la question précédent celle-ci était inutile, mais cette réponse permit a Erza d'identifier un peu plus le petit Lelouch ainsi que te trouver une autre approche. La question sur le lieux était la suite de cette approche. Erza planifiait déjà pas mal de choses, les idées filaient a une vitesse hallucinante dans ca tête, sans pour autant le laisser paraître.


Elle se permit un nouveau coup d'oeil sur lui avant d'ajouter :




- Attend, viens. N'y réponds pas tout de suite, ce n'est pas le moment ni l'endroit pour une conversation aussi mince soit-elle.


Elle se dirigea vers l’église puis y entra. Elle fit signe a Hinamori de surveiller l’extérieur et lui donna carte blanche pour une éventuel intervention extérieur. Elle se retourna afin de s'adresser a Lelouch.


- Maintenant vas-y, dit-elle en souriant.


Effectivement, elle savait et elle le lui montrait.Elle commençait a regretter d'aller trop vite, mais elle n'avait pas le choix. Elle savait qu'elle ne pouvait pas rester ici éternellement..... Oui, elle comptait rester et "apprivoiser" Lelouch serait le premier pas vers son court apprentissage. Cependant, apprivoiser un petit de neuf ans qui venait de tuer quelques personnes pour rien et qui ne le regrettait pas..... Cela s’avérait d’être fort intéressant.....


Revenir en haut Aller en bas
Lelouch Vi Shinra
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 16/10/2011

Feuille de personnage
Niveau: 34
Xp:
8250/8350  (8250/8350)

MessageSujet: Re: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   Dim 27 Nov - 0:11

Loveless



J'en avais déjà assez. Mon arrogance me hurlait de prendre ma lame et de la poignarder. Comment avait-elle oser me battre à mon propre jeu ? Mais ma raison me murmurait de l'écouter attentivement... après tout, que pouvais-je faire d'autre ? Si j'essayais de la tuer, cela se conclurait par une défaite totale. Je décida alors de la laisser parlé et de l'écouter intensivement, afin de comprendre sa personnalité et arrivé enfin à la piégé... cet objectif, je l'ai encore aujourd'hui. Elle me demanda alors :

"Gamin, (cela me fit grincer des dents encore une fois) ou habites-tu ? Il y a-t-il un endroit qui t'est cher ?"

Directement, mes pensés se tournèrent vers l'église des taudis. C'est vraiment demeure. Dedans, je me sentait proche de Aerith, proche de ma mère. Toutes les personnes que j'avais connu, aimé et... perdu avait franchit sa grande porte. Il ne restait plus que moi qui ait réussi à échapper à se sort. Mais pendant combien de temps encore ? J'hésitas à lui répondre. mais, alors que j'allais m'exécuter, elle me coupa... encore une chose que je n'apprécia pas.

"Attend, viens. N'y réponds pas tout de suite, ce n'est pas le moment ni l'endroit pour une conversation aussi mince soit-elle."

Je me tue alors et me contenta de la suivre en ronchonnant plus ou moins... mais mes ronchonnements allait en s'amenuisant en voyant la direction qu'elle prenait : l'église. L'adolescente était placé entre moi et la Shinigami, comme une escorte. Je détestais cela. C'était humiliant pour moi d'avoir à obéir à une autorité supérieures. Le fait d'arrivé à proximité de l'église m'étonna. C'était une simple coïncidence ou elle savait déjà quel était l'endroit qui m'était cher ?... Non, ce n'était surement pas une coïncidence. Une femme aussi vieille et aussi intelligente ne marche pas au hasard.

On entra alors dans l'église en laissant la jeune Shinigami derrière nous. Erza se tourna vers moi et me demanda alors de répondre à la question posé précédemment. Je ne répondis pas tout de suite à la question. Je ferma un instant les yeux, commençant à me calmer. Puis mon regard alla se poser sur les trois cadavres. Je pris alors celui qui était prêt de l'entrée et le tira en disant :

"Aidez-moi à les enterrer s'il vous plait... je vais vous répondre pendant ce temps."

Alors que je continuais à trainer les corps vers la sortie en faisant bien attention à ne pas être vu, je répondis aux questions de la Shinigami :

"On pourrait dire que j'habite ici... au part avant, j'avais une maison dans laquelle je vivais avec elle... maintenant je vis tout seul, ici. Je survis comme je peux avec mes propre moyens, sans dépendre de personne. Sache qu'avant de te demander de m'aider à enterré ces corps, je n'avais pas demandé d'aide à quelqu'un depuis bien longtemps."

Malgré le fait que je voulais enterré ces corps, je ne ressentais pas le moindre regret... un sentiment tellement absent dans ma personnalité. C'est ce jours là que je m'en suis rendu compte. Un grand pouvoir peut également s'avérer être une grosse malédiction... peut-être que cette femme multi-centenaire pouvait m'aider, bien que la simple idée était complétement opposé à ma façon de vivre...

Une question, parmit tant d'autre me trotta dans la tête alors que je commençais à creuser un trou derrière l'église... malgré ma fierté, je me sentis obligé de la poser :

"Dites moi, Déesse de la mort, pourquoi ne m'avez-vous pas tuer ? J'ai tué pratiquement de sang froid un bon nombre de personne. Et j'ai vue que les personnes dans mon genre, vous vous chargiez de les emmener en enfer... la seul différence que j'ai avec eux, c'est le fait que je ne porte pas de masque. Cela a-t-il un rapport ?"

A l'époque, j'étais ignorant, mais loin d'être bête pour un gamin de mon âge. Car celon la réponse qu'elle me donnera, je trouverais sans doute une autre réponse à, au moins, une autre question que j'ai en tête... Mais il est très difficile de contrer la sagesse par l'ignorance... voir même impossible. Mais j'avais en ma possession une arme que je possède toujours et que je n'ai jamais perdu : l'espoir.


_________________
Lelouch's thème :

Lelouch's voice :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   Ven 16 Déc - 16:32



Le sol était d'une fertilité étonnante ce qui permit a Erza de ne pas avoir a fournir trop d'efforts pour enterer les dernieres preuves qui inculpaient Lelouch de meurtre. Les enterrer.... Souvent il y a deux raisons pour qu'une personne en enterre une autre : soit c'etait pour cacher le corps, soit par religion. La derniere ortion n'etait pas forcement pour les religieux, mais en simple arriere pensee et alors, le peu d'humanite qu'il restait a l'homme aux mains tachees de sang faisait surface. Cependant, il y eu une chose a lapeulle Erza n'avait pas encore pensee.



- On pourrait dire que j'habite ici... au part avant, j'avais une maison dans laquelle je vivais avec elle... maintenant je vis tout seul, ici. Je survis comme je peux avec mes propre moyens, sans dépendre de personne. Sache qu'avant de te demander de m'aider à enterré ces corps, je n'avais pas demandé d'aide à quelqu'un depuis bien longtemps.


Alors cet endroit était si cher a son coeur qu'il décida de le "protéger" des dépouilles. Mais pas uniquement ce lieu regorges de souvenirs, non. Il cherchait aussi a se "laver" de la mémoire de "elle". Il avait décidé de ravaler sa fierté afin de nettoyer cette église de tout péchés..... Il avait décidé de ravaler sa fierté afin de laisser place a..... son humanité. De plus, il venait de dévoiler volontairement un signe de faiblesse a la shinigami. Ses soupçons étaient donc fondés. Il se sentait seul. Son agressivité ainsi que sa soif de pouvoir n’étaient que des symptômes de solitude. La solitude... Elle connaissait cela. Si l'homme n’était pas son propre pire ennemi, la solitude l'aurait remplacée.


- Dites moi, Déesse de la mort, pourquoi ne m'avez-vous pas tuer ? J'ai tué pratiquement de sang froid un bon nombre de personne. Et j'ai vue que les personnes dans mon genre, vous vous chargiez de les emmener en enfer... la seul différence que j'ai avec eux, c'est le fait que je ne porte pas de masque. Cela a-t-il un rapport ?



Erza laissa échapper un rire. C’était une bonne question, qu'allait-elle donc lui répondre ? Lui dire de belles paroles comme "J'ai changé, j'ai vu le bien en toi et j'ai décidé de le faire surgir" ce serait presque lui mentir. Non, lui dire la vérité... Il le méritait au moins.


- Je ne vais pas y aller par quatre chemins. Si tu es en vie c'est par simple curiosité. Oui, je suis curieuse de savoir comment ta vie va tourner, je suis curieuse de savoir chacune de tes réactions. Je t'observe car je suis curieuse. Bien entendu, je ne suis pas le capitaine de la division spécialisée dans les recherches et expériences mais je dois avouer que plus je te questionne et plus je te découvre. Plus je te découvre et plus tu m'intrigues. Plus tu m'intrigues plus je te questionne. De plus tu es un fullbringer alors ce serait du gâchis de te donner un allé simple pour la mort.


Les paroles d'Erza étaient peut être fracassantes, brusques et soudaines voir même blessantes mais utile. C’était le mode d’opération du capitaine de la 5 eme division, on irait même jusqu’à appeler cela une signature. Oui, elle allait rester encore un peu ici. Non seulement elle s'amusait bien, mais elle se rendrait très utile pour la Soul Sosciety par le biais de Lelouch.... Enfin, si tout allait comme elle l'avait prévu. Cependant, il restait encore un obstacle, et celui-ci était de taille. Faire disparaître sa solitude. Des mots ne suffiraient pas a effectuer cette tache mais ils étaient au moins capables d'ouvrir une "voix" vers l'oublis. L'oublis est l'un de plus précieux allies de l'homme. Elle le savait après tout, elle était âgée de plusieurs décennies !


Elle finit de refermer le trou qu'ils avaient creusées pour enterrer les corps. Elle étira son ventre, le dos horizontale pile face au sol avant de se relever, soupira puis planta la pelle au sol. Une fois la pelle plantée, elle se tapa les mains avant de les frotter les unes contre les autres comme pour tourner une page. En effet, il ne restait plus qu'a laisser le temps agir sur ces crimes. Elle se tourna vers Lelouch afin de lui adresser la parole.



- Tu n'as jamais été seul Lelouch. Tu ne le seras jamais. Cette personne dont tu as légèrement fait mention pense surement a toi. De plus, tu as du voir lorsque tu as pénétré mon esprit que les âmes reposent dans une sorte de ville géante qui entoure le Rukongai : mon lieu de "travail".


Elle s’était surprit a parler en souriant avec un chouïa d'affection pour le petit. Oui, elle comprenait sa solitude mais pas son comportement.......


[HRP: Désolé pour l'attente, période des exams plus coupure de net ne font pas vraiment bon ménage.....]
Revenir en haut Aller en bas
Lelouch Vi Shinra
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
| Fondateur dangereux | Dirigent remplaçant d'AVANCHE |
avatar

Messages : 127
Date d'inscription : 16/10/2011

Feuille de personnage
Niveau: 34
Xp:
8250/8350  (8250/8350)

MessageSujet: Re: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   Sam 17 Déc - 15:08

Solitude



Je ne me sentais pas très bien... j'étais en train de retrouvé mon calme et j'étais en même temps en train d'enterré des corps. Une légère nausée me monta à la gorge, mais je l'ignora... je devais être fort. Je ne suis pas comme les autres gamins de mon age. Je suis Lelouch Lamperouge, celui qui changera le monde un jour...

Alors que je lui demandais pourquoi elle m'avait laissé en vie, question qui comptait beaucoup pour moi, je dirais même que sa réponse m'était indispensable. Mais elle se mit à éclaté de rire. Cela recommença à m'énerver, mais je réussis à me contrôler alors qu'elle me répondait d'une voix franche :

"Je ne vais pas y aller par quatre chemins. Si tu es en vie c'est par simple curiosité. Oui, je suis curieuse de savoir comment ta vie va tourner, je suis curieuse de savoir chacune de tes réactions. Je t'observe car je suis curieuse. Bien entendu, je ne suis pas le capitaine de la division spécialisée dans les recherches et expériences mais je dois avouer que plus je te questionne et plus je te découvre. Plus je te découvre et plus tu m'intrigues. Plus tu m'intrigues plus je te questionne. De plus tu es un fullbringer alors ce serait du gâchis de te donner un allé simple pour la mort."

J'étais étonné par une telle réponse. Bien que cette femme avait plusieurs centaines d'années, elle raisonnait d'une manière comparable à la mienne, mais notre sagesse n'était pas comparable. Contrairement à moi, elle savait comment et quand agir. Elle était vraiment très forte de par ses paroles et je n'osais même pas imaginé sa férocité lorsqu'elle combattait. Bizarrement, depuis tout ce temps à avoir vécu seul, je ressentais comme le besoin de me confier à quelqu'un. Cette déesse de la mort semblait la personne idéal, mais je n'avais nullement envi de partagé ne serais- ce qu'un peu plus mon ressentit. Je continua alors à bouché mon trou.

Ceci fait, je laissa tomber ma pelle et le laissa tombé sur le sol... mon regard orienté vers "le ciel" observait le dessous métallique de la plaque supérieure. Je ne pensais à rien. Je me sentais déjà mieux d'avoir nettoyé l'église de ces cadavres. J'entendis alors un bruit de pelle s'enfonçant dans le sol venant de là où Erza se trouvait. Puis sa voix s'éleva dans sa direction. Ces paroles, Lelouch ne les oubliera jamais :

"Tu n'as jamais été seul Lelouch. Tu ne le seras jamais. Cette personne dont tu as légèrement fait mention pense surement a toi. De plus, tu as du voir lorsque tu as pénétré mon esprit que les âmes reposent dans une sorte de ville géante qui entoure le Rukongai : mon lieu de "travail"."

C'est alors que je me souvins de ce que j'y avais vue : Un monde coloré et médiévales. Certaines rues étaient pauvres, mais tout le monde semblait en vie... tout nos morts, tout ceux que nous aimions. Ils sont en vie. Je me mis alors à pleuré... chose que je n'avais jamais fait depuis la mort de ma mère. Des larmes de joie remplissaient mes yeux. Ma mère était encore vivante.

Je me redressa, essuya mes larmes et observa la Shinigami. Elle me souriait tendrement. Je fis de même, heureux... j'avais l'étrange sentiment de m'être fait une amie. Et pourtant...

Je marchais lentement et lui passa devant :


"Rentrons. J'aimerais m'entretenir un peu plus avec vous, Déesse de la mort."


Je rentra alors dans l'église, sans doute suivit par la belle Shinigami aux cheveux rouge. En me dirigent vers le pare terre de fleur, je me remémora ce que j'avais appris sur elle... Elle s'appelait Erza Scarlet, était Capitaine de la cinquième division d'une armée appelé le Gotei13, ce qui faisait d'elle l'une des plus puissantes Shinigami de l'autre monde. Elle vivait à la Soul Society, le pays où sont emmené les âmes errantes... J'aurais pus allé plus loin, mais ne connaissant pas mon pouvoir et ne savait donc pas le maintenir suffisamment.

Je m'accroupis prêt des fleurs et parla à la Shinigami tout en caressant leurs pétales :

"Dites moi, Déesse de la mort... je me demandais une chose importante. Je sais pas mal de chose sur vous... mais vous, que savez-vous de moi et de mon pouvoir ? Je suis sur que cela a un lien avec elle... mais lequel ? Et pourquoi ?"

Je ne voulais pas qu'elle regarde mon visage... elle semblait lire mes pensées tout aussi facilement que moi les siennes. Je n'aimais pas cela et pourtant... j'aimais bien cette femme. Mon instinct me disait qu'elle pouvait m'aider.

Spoiler:
 


_________________
Lelouch's thème :

Lelouch's voice :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Rp flashback pvErza] Recontre entre une Déesse et un garçon maudit.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» ▌script n°04 ~ « strip-poker. »
» Le katana, sabre impérial et mythologie japonaise.
» [RP Flashback] Entre Nymphomanie et Psychopathie...
» Haiti en Marche: Haiti entre la Chine et Taiwan
» Conflits entre les syndicats au sujet du CEP et des elections.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soul Society Chronicles :: Gaïa :: Midgar :: Secteur 5 :: Terrain de Jeu-
Sauter vers: