Ancien forum RPG remanier sous forme de forum de discution entres amis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Extravagante abération

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Elsa

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau: 22/Bount
Xp:
1000/5600  (1000/5600)

MessageSujet: Extravagante abération    Mar 12 Jan - 22:44

Sur un fauteuil, dans une maison, telle une forteresse de solitude. Kyo faisait face à sa fenêtre, le seul mouvement notable dans cette pièce n'était autre que la fumée de sa tasse de café. A côté de cela, l'ex Admin Rocket souriait en lisant le journal du jour, ce même sourire n’était que malsain, fin et vicieux, comme s'il voyait une occasion en or.

"Alors comme ça Onii-chan, tu es à Doublonville... Cela te dit-il de jouer avec ton petit frère adoré? Une-dernière-fois?♥"

Elysa entra dans la salle. Elle s'était visiblement bien remise depuis la dernière fois malgré le fait qu'il lui manquait un bras, mais cela ne dérangeait nullement. Puisqu'elle utilisait la plupart du temps ses pouvoirs Psy afin de parvenir à ses fins, son bras lui était quasiment inutile. Cependant, Kyo n'arrivait pas à poser le regard sur elle. A chaque fois qu'il regardait son épaule, il y voyait sa culpabilité, la preuve irréfutable de son passé répugnant et il avait beau s'excuser chaque jours que dieux lui octroyait, et elle, lui dire qu'elle s'en fichait éperdument ; Le remord devenait immuable. Échanger un bras contre sa vie était absurde pour lui, il aurait accepté, cette nuit-là, de perdre contre un policier plus intelligent que lui... Et de mourir dignement comme le malfrat qu'il est.

"Maitre Kyo.... Cela fait deux jours que vous ne sortez pas, venez jouer avec nous, non? Sola et Zeypone n'arrêtent pas de tricher en plus..."


"Non, pas tout de suite Elysa... Et tu n'as cas tricher à ton tour, la tricherie n'est pas quelque chose de mal, lorsque rien ne t'y oblige, ce n'est que de la stratégie peu conventionnelle. Je pars demain au faite.."

Le regard d'Elysa s'écarquilla, interloquée et légèrement mal à l'aise. Elle avait l'impression de le déranger à chaque fois que son jeune maitre était dans son palais mental... Ou peut-être était-elle devenue laide à ses yeux ?? Peut-être que le fait d'avoir un bras en moins, répugnait la vision de son dresseur, elle ne lui en voulait pas d'avoir fait ses erreurs passées. Sa raison de vivre en tant que Gardevoir était de l'aider et de le sauver quoiqu'il arrive après tout, mais elle avait cependant peur qu'avec cette épaule mutilée, elle soit désagréable à regarder. Puisque Kyo ne cédait pas à poser son regard sur elle.

"Je… Je vois. Vous voulez encore vous venger, mais êtes-vous sûr que c'est la bonne solution..? Et puis, ils vous laissent tranquille pour le moment."



"Comme tu le dis « Pour le moment » Il reste deux éléments qui ne me laisseront jamais m'en sortir aussi facilement ; Premièrement, mon grand frère adoptif et deuxièmement… Humph... Avec de la chance je n'aurais pas à la descendre. Peut-être qu'elle me laissera tranquille, en fin de compte. Mais lui, tôt ou tard, Il me plombera, c'est un coup d’échec. Ou ça passe, ou ca casse. Tu resteras ici Elysa, je ne veux plus te mêler à ces histoires..."


"Non! C’est hors de question! Je refuse de restée ici les bras croisés alors que vous pouvez mourir..."





"Elysa! Je t'ai donné un ordre... Si je ne te veux pas avec moi, c’est car l'homme que je vais tenter de tuer me connait très bien et je suis sûr qu'il sait déjà que tu y es pour quelque chose à mon changement, s’il te voit, il va réussir à t'attraper. Il est malin, il me faut le moins de Pokémon avec moi possible et surtout les plus discrets. Je prends Spyx avec moi, la puissance n'assurera pas la victoire, c'est la stratégie qui va jouer et rien d'autres. Mon adversaire, tout comme moi, savons une chose très importante :…" Kyo se leva, ayant fini sa tasse. Il jeta son journal à sa place et marcha vers elle.. Tentant au possible de ne pas regarder son bras absent "…La victoire reviendra à celui qui osera user des stratégies auxquelles le vaincu n'aurait jamais osé consentir..."

Il tenta de l’étreindre contre lui. Blottissant la poitrine de sa Gardevoir contre son torse. Ses bras rassurant entouraient sa nuque et sa tête, ses lèvres étaient proches de son oreille, il ne voulait pas qu’elle soit davantage blessée à cause de lui et en plus il préférait foutre le bordel chez la Team Rocket, plutôt que chez lui. Son faux frère était plein de ressource, et pourrait avec le temps, trouver la cachette de l’ex-admin.
[center]"Je sais que tu as peur. Mais crois-moi ; Mes chances de réussites sont assurés, si je suis ma stratégie du début à la fin."

Suite à cette discussion pour le moins anodine, et surtout plutôt désagréable à l’oreille de la Gardevoir, Kyo fit tout ce qu’il disait la veille. Il n’emmena que son Pokémon le plus discret, c’est-à-dire Spyx, et chargea à Elysa de rester avec Zeypone et Kuma, alors que ce dernier n’était encore qu’un Pandespiègle tout juste sortit d’un œuf. Le voyage pour Doublonville était amorcé, mais sa première destination ne fut pas les quartiers souterrains de Doubonville comme prévu, ce fut à la place, un café relativement miteux et peu agréable. Le genre d’endroit qu’un chétif ne fréquente pas… Spyx se demanda très vite ce qu’ils fichaient ici
"Vous n'étiez pas censé défaire la vie de votre frère par alliance ? Que faisons-nous en ces lieux aussi insalubres ?"


"T’inquiète, on est exactement au bon endroit et on a un rendez-vous qui nous y attend... "

Un serveur s’approcha de Kyo pour le servir, et à l’énonciation de son nom, ce dernier l’informa qu’une table l’attendait de pied ferme. Très vite Kyo comprit que la personne à qui il avait donné rendez-vous était déjà là, Il se dirigea donc au fond du café et une jeune fille était assise. Vraiment très jeune d’apparence. Les cheveux blancs et de magnifiques yeux turquoise. Habillée d’une tenue faussement officieuse qui semble tout droit sortir d’un cosplay d’animé.

"KYO-CHAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAN !"


"La ferme…. Qu’est-ce que tu ne comprends pas dans le mot « Discret » dans le message que je t’ai envoyé..!?"



" Oh pardon oui.. " A cela et avec un sourire désarçonnant alors que la totalité du bar avait déjà les yeux rivés sur eux. Elle chuchota ensuite pour se corriger elle-même "Kyo-chaaaaaan.. !"

Kyo se tapa presque le front et commanda de quoi boire pour lui et pour elle, attendant que la curiosité globale diminue avant d’entamer la discussion.

"Tu me dois toujours ce service-là.. Si tu m’aides à le faire taire… Alors nous serons quitte, en plus ça ne te demandera quasiment rien à une experte comme toi, enfin, esperons que t’es meilleur pour l’investigation que pour la discrétion, cela dit, je peux que tu fera l’affaire…"


"Maitre Kyo, je ne consens pas à votre appréciation. En quoi cette jeune personne pourrait-elle contribuer à l’ébauche de votre plan ?"



La discussion suivit son cours. Mais pendant ce temps, une tout autre discussion avait lieu…

~~~

~~~

Un bruit grinçant.. Agaçant.. Métallique accompagné du cliquettement exaspérant d’un stylo-bille, l’homme responsable de ce bruit n’etait autre que « Azael » L’Admin Rocket au sadisme sans équivalent. Contrairement à Kyo, Azael n’était pas du genre à passer par quatre chemins. Afin de le comparer ; nous pouvons parler du bâtiment que Kyo a rempli de gaz soporifique durant un concours afin de kidnapper les Pokémons sans faire de bruit. Azael, Lui, aurait tout simplement brulé le bâtiment pour forcer l’évacuation et kidnapper à la volée les Pokémons pour vite s’enfuir avec : Plus rapide, plus efficace, mais moins conventionnel… Kyo avait beau être le salopard qu’il était, il n’a tué que lorsqu’il y était obligé. Cet homme attendait un appel important… Lorsque ce dernier sonna enfin, il se rua sur le combiné
"Ah! Te voilà enfin!"

"Bonjour Azael… Il y a de fortes chances pour que Kyo vienne te voir. Il semble prit d’une folie vraiment regrettable… Et suite à ta parution dans le journal. Il sait que tu te terre à Doublonville, sérieusement, frapper une gamine pour un cornet de glace ? T’avais rien de mieux à faire pour te faire remarquer et passer pour un gros débile au journal ?"

"Elle a menacé de me voler mon nez, et de l’échanger ensuite contre ma glace ! Je n’allais pas me laisser faire !!"

"Ton humour m’exaspère… Que ce genre d’évènements ne se reproduisent plus.. Tu es compétent, mais tes idioties me coutent cher… Il serait temps de grandir un peu…"

"T’en fais pas Papi Giovanni.. Le type qui arrivera à me battre sur un jeu d’échec n’est pas née.. C’est mille ans trop tôt encore, la preuve j’ai déjà grillé notre cher ami Kyo. Je l’ai intercepté envoyer un message à une certaine « Dealyss » Je ne sais pas si c’est un nom de code, mais j’ai hacké la caméra de surveillance du café où ils sont, et au vu sa tronche, ce n’est qu’une gamine débile qui veut encore prendre des services d’Escort-boy à mon petit frère adoré.. Quel bosseur dis-donc… A tous les coups, il va l'utiliser comme chair à canon pour pouvoir m'atteindre..."

"Contente-toi de le tuer, il est venu trop près de Doublonville, il le regrettera. Il ne s’en tirera pas aussi facilement après le meurtre d’Elysif. Je n’ai même pas envie de commencer une discussion avec lui, je veux que tu le tue ; Net et sans bavure. On n’a plus de temps à perdre..."

~~~

~~~

Le plan de ce soir était lancé… Un duel entre Kyo et Azael.. Qui allait gagner ? Apprenons à connaitre les effectifs de ce plan…

-Spyx. Jeune Exagide, svelte et propre de lui. C’est un véritable noble. Parlant toujours de la manière la plus courtoise. Malgré ce comportement gentleman et respectueux, c’est un excellent épéiste qui ne s’avoue jamais vaincu. A l’époque. Il fut recueilli par Kyo, enfin, léguer à Kyo surtout… Il était un Pokémon de garde pour une famille très riche de la région. Il fut capturé par la Team Rocket, alors que ce n’était encore qu’un Monorpale, très vite il voulait tuer son nouveau dresseur par tous les moyens, le défiant à l’épée, Kyo se battait avec son poignard et lui de sa grande épée. Les rencontres donnaient lieu à des combats rapides et violents auxquelles Kyo gagnait à chaque fois. Avec le temps une forme de respect naquit chez Spyx envers Kyo, même si depuis son évolution en Dimoclès. Les combats contre Kyo changèrent du tout au tout. Ce fut lui le nouveau vainqueur de chaque rencontre, grâce à l’usage de ses deux épées, mais malgré tout, le respect était resté…
-Dealyss. Une femme très proche de Kyo, âgée de 41 ans déjà. Ce fut une orpheline qui en aura vu des vertes et des pas mûres, elle fut remarquée par Kyo grâce à son don pour la tromperie, le vol et l’arnaque. Malgré son apparence jeune et féminine, ne vous faites pas avoir par son joli minois ; C’est une experte! Et qui a déjà assez vécu en tant qu’investigatrice, même si avec l’âge son comportement espiègle n’a jamais baissé. Lorsqu'elle fut réellement dans le besoin, Kyo lui ouvrit sa porte au risque de se faire arnaquer. Charmé par cette aide, elle n'en abusa pas et accepta la grande somme d'argent que Kyo lui avait versé, en échange d'un service dans le futur. Qu'il est bon de se faire des amis quand on sait qu'on sera récompenser plus tard~
-Azael. Admin Rocket, très proche de Kyo également, quoique, était très proche de Kyo. Il s’était occupé de sa formation en combat Pokémon. C’est un excellent dresseur qui n’a qu’un seul et unique Pokémon, les rumeurs racontent que son Pokémon est si fort qu’on n’a pas le temps de le voir durant un combat. C’est également un excellent stratège, bien qu’il soit de réputation assez immature, il fait tout de même preuve d’un sadisme sans nom. Il aura fini au fil des années par s’attacher à Kyo et à le considérer comme un petit frère, mais depuis sa désertion de la Team Rocket, il a décidé de ne pas le laisser s’enfuir aussi facilement. Il avait prévu de mettre des moyens en œuvre pour le retrouver et le tuer. Le fait qu’il était là... était une aubaine…

Le jeu d’échec allait commencer. Et les paris étaient ouverts.

Nos trois petits héros étaient déjà là, présents, dans les couloirs souterrains de Doublonville. Il y avait une pièce notable qui avait pour réputation de n’être qu’une clinique Pokémon alors qu’en réalité derrière se trouvait un centre de la team rocket qui kidnappait les Pokémons soi-disant « mort durant une opération » pour en faire des esclaves et/ou les revendre sur le marché noir. Il étaient à l’arrière du succursale, Kyo était déjà venu ici assez de fois pour savoir par où rentrer.

« Dea’ tu viens avec moi, et toi Spyx… » Il sourit légèrement « …Tu vas avoir un sacré combat, mais que tu vas gagner haut la main. Tu comprendras au moment voulu, suis-nous pour le moment et ensuite nous nous séparerons… »

Cloitré devant les caméras de sécurités, Azael était tranquillement en train de manger des cacahuètes en regardant avec sourire, Kyo. Depuis la dernière fois, d’autres caméras de sécurité avaient été installées et il se mettait déjà à réfléchir à la technique qu’allait employer Kyo.

"Ca me semble presque évident, la jeune fille est mignonne et agile, il va la faire s’infiltrer et débrancher les alarmes ou amadouer quelqu’un. Son Pokémon est spectre et acier, il pourrait s’infiltre facilement à travers les murs. Mais pourquoi lui dit-il de le suivre.. ? humph" Il appuya sur un bouton afin de contacter les sbires Rocket "Fermez toutes les issues.. Et je veux un garde à chaque alarme. Aucun Sbires ni supérieur n’a le droit de donné d’ordre de fermeture, à part moi, compris ?"

Kyo constatait un attroupement dans les couloirs et un oubli de la grande salle. Il s’attendait à ce genre de réaction, il savait bien que la sécurité allait être renforcée durant son absence ; Avec l’argent que se fait la Team Rocket et surtout la nature immoral de ses lieux, des caméras de sécurités sont évidentes, mais usant plus de bagou, il continua dans les conduits d’aérations, et changea son plan. Spyx se rangea sur son dos et l'esprit spectral quitta l’hôte de métal pour quelques instants afin d'être plus facile à manipuler. Durant ce temps le spectre pouvait désactiver les défenses, et ouvrir la voie à Dealyss, qui a disparue bien vite. Kyo quitta les conduits et atterrit, dans la salle principale, un grand entrepôt rempli à chaque coins de grandes caisses contenant de nombreux Pokémons arrachés à leurs familles et d’autres produits illicites et armes pour le solde de l’organisation. Kyo était avec une très grande épée sur le dos, celle de Spyx, il avait également son téléphone, relié à un kit main libre qui lui permettait de rester en contact avec le groupe.

"Il nous a vu passer par les conduits d’aération et il a dû mobiliser des troupes dans les couloirs, il ne se serait jamais douté qu’on passerait par ici…"

Et ce fut bien vrai, mais seulement durant quelques secondes… Azael n’était pas idiot, au lieu de simplement mobiliser ses troupes de manière trop espacées et séparées, ils les avaient concentrées à des endroits sensibles. Et n’avait donc plus qu’à piéger la salle principale. Un seul pas de Kyo suffit pour que ses chevilles fussent entravées par un système de chaînes. Et il se retrouva la tête en bas… Bravo le stratège…

"T’es juste décevant, Frérot, tu t’es pris dans un film d’action? Cela dit ton plan aurait pu marcher. Dommage pour toi, j’ai amélioré la sécurité de la grande salle. Tu aurais effectivement très bien pu passer par la grande porte et ensuite venir dans mon bureau pendant que j’avais monopolisé les troupes dans les couloirs, on aurait été face à face et de là tu aurais pu me flinguer… Mais non, je t’ai grillé… "

Cette voix provenait d’une porte face à lui. La grande salle était joignable par quatre portes. Chacune postée aux points cardinaux. Celle au Nord, menant au grand bureau d’Azael était ouverte, et ce dernier était là, tel un envoyé du diable, bras écartés, le sourire malsain aux lèvres, sûr de sa victoire, chacun des sbires s’approchaient vers la salle principale avec une équipe qui cherchait encore après la dernière fille ; Deux sbires étaient suffisants pour arrêter une demoiselle aussi chétive. Les deux plus dangereux du groupe adversaire étaient Kyo et Spyx avec son épée et ces deux derniers étaient dans la même salle... Bien que l’Exagide ne bougeait pas encore… Malgré que plusieurs sbires avaient déjà braqués leurs armes sur Kyo.
-Prêt à faire feu

"Tu ne réponds pas ? Qu’est-ce que t’as.. ? Tu te fais dans ton froc ? T’es qu’un merdeux ! Tu fais ton beau sur un téléphone et avec un flingue, mais lorsqu’il s’agit de piégé un véritable stratège t’es juste moisi… Elysif sera vengée ce soir!" Il regarda bien sa ceinture "Il n’est pas armé, prévenez les deux autres sbires que la jeune fille est armée, elle doit avoir son arme et pas besoin de la capturer. Tuez là, ça ira plus vite."

Kyo restait cependant silencieux, le visage fermé, la tête à l’envers. L’Exagide venait enfin de s’animer en restant sous forme scellée, défensive. Il avait réussi à déjoué les systèmes de sécurités et il était venu défendre son maitre, mais, c'était dorénavant inutile d'avoir désactivé les alarmes...

"C’est ton Pokémon.. ? Il était endormi ? Comme si un bouclier suffirait à arrêter les balles. Tuer Kyo et capturer le Pokémon ensuite, il sera le présent pour Papi Giovanni… "

Et à cette phrase Kyo leva son poing vers Azael et tendit son doigt, juste pour faire un « fuck » insultant avec le sourire aux lèvres ; son action désespérée, sa seule et unique réponse lorsqu’il ne savait plus quoi dire et qu’il se sentait vaincu. Les sbires firent taire cette insolence en criblant de balles le jeune homme, et il finit le corps troué de part en part. Le sang s’écoula sur le sol dans d’obscènes giclures et les balles finirent par couper ses chevilles à l’usure du frottement des douilles, et son cadavre mutilé par les armes à feu s’effondra sur le sol. Chaque tir était concentré vers son torse afin de ne pas blesser inutilement l’Exagide qui restait immobile, certainement tétanisé par la peur et le sifflement des balles
"Échec et mat… J’ai gagné."




To be continued

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elsa

avatar

Messages : 69
Date d'inscription : 31/10/2011
Age : 23

Feuille de personnage
Niveau: 22/Bount
Xp:
1000/5600  (1000/5600)

MessageSujet: Re: Extravagante abération    Mar 12 Jan - 22:44

Les phrases orangées, sont des phrases cliquables, menant à des liens, images ou chansons, il est suggéré de cliquer dessus afin de plonger plus facilement dans l’ambiance.



Le sang se répandait sur le sol, depuis le cadavre, arraché et mutilé de Kyo, chacune de ses gouttes d’hémoglobines épousaient la forme du carrelage avec perfection, étrangement son sang paraissait un peu visqueux. Les chaines s’ouvrirent et les deux chevilles restantes rejoignirent la carcasse inerte et sans nom, ensuite Azael donna l’ordre de nettoyer les lieux en apportant les carcasses dans la morgue, pour les dissimulés dans le corps des Pokémons, réellement décédés, de la clinique. Et à cela une autre directive fut donnée, et c’est un grand Ptéra d’une vitesse incroyable qui s'en chargea, un simple claquement de doigt de la part d'Azael aura suffit pour le faire apparaitre. L'animal préhistorique était vraiment très rapide, c'était peut-etre de là qu'il tenait sa réputation de tueur qui terrassait ses victimes sans qu'on ne le voit, mais ici, il était désavantagé dans un entrepôt fermé. Il atterrit brutalement auprès de l’Exagide, sans se soucier de la flaque de sang sur le sol, il ne voulait pas se salir les pattes, mais il fallait être sûr que le pokémon soit maitrisé avant d’être capturé par les sbires. Pendant ce temps, Azael retourna à son bureau et il referma la porte derrière lui, une journée bien remplie en somme.

[justify]Tout droit sorti des enfers, se présentait Kyo, dans la chaise de l’admin Rocket, visiblement en train de s’amuser comme un gamin, dans un rire désarçonnant.

Avec la radio de l’admin activée, il avait enclenché un son de musique classique, pour détendre l’atmosphère. Pensant dans un premier temps devenir fou, Azael se tourna rapidement vers la porte afin de rappeler ses sbires, mais un poignard fendit l’air dans un sifflement de célérité et se planta dans le dispositif d’ouverture, lancé par Kyo. Il était hors de question de le laisser partir, sa proie était maintenant piégée, dans cette pièce avec lui, et le seul moyen de sortir était d'utiliser le système d'empreinte digitale d'Azael pour ouvrir la porte, chose qu'il n'aura jamais le temps de faire tant que Kyo était juste en face de lui, qui lui pensait déjà à la façon, dont il allait savourer la mort de son frère, il était conscient que cela impliquait de se salir les mains. Rien que le fait de devoir ouvrir le dispositif de reconnaissance d'empreinte digital avec son cadavre par la suite, ne le dérangeait nullement. C'est vrai qu'il pourrait plutôt profiter de la collection de film Hentai de son frère.. Mais non, on l'attend dehors.

"C’était presque beau Onii-chan… Ça fait quoi de voir un fantôme ?" à ses mots il se leva et lui fit un petit « bouh » par pure condescendance.

La réaction d’Azael fut singulière, il donna rapidement un coup de poing dans le visage de Kyo et ce dernier tourna violemment la tête pour atténuer le coup et se retrouva dos à lui, mains contre le bureau, pendant que l’admin Rocket eut désormais le temps de se ruer sur son coffre personnel et prendre son arme, qui était déjà déchargée par Kyo. Il n’y avait que l’arme sans le chargeur et se fut Kyo qui lui montra ledit bout métallique recherché avant de le délester de ses balles, alors que ce dernier s’essuyait encore la bouche de ce coup violent qu’il venait de se prendre.

"A la régulière, j’ai pris la peine de décharger mon arme, tu pourrais en faire autant non ? Un combat, au corps à corps... toi et moi…"


"Avant tout je ne comprends pas, tu étais mort, je t’ai vu te faire descendre. Qui était ce type dans la salle !?"


Arrivant à point nommé, un appel d’urgence provenant des sbires fut envoyé à leur chef via un microphones posé sur son bureau.

"CHEF CHEF !! C’était un piège ! C'était un Pokémon! ! Et… et il vient de prendre une apparence de femme! Argh~~~~!"

Azael tenta d’y répondre en appuyant sur le bouton du microphone, mais c‘était impossible. Kyo s’était déjà bien installé dans son bureau en ayant coupé toutes les communications et n’avait laisser qu’une télévision disponible pour montrer l’effroi de la salle principale…
Le sang prenait une teinte violette et se reforma en un point pour prendre l’apparence brève d’un Métamorph et ce dernier prend ensuite une autre forme humaine ; Daelyss. Les pieds du Ptéra furent emprisonnés dans la mélasse flasque et gélatineuse du corps du Pokémon morphing et Spyx en profita pour se lancer violemment dans les airs pour retomber telle la hache du bourreau vers sa victime avec son attaque Tête de Fer sur le cou du Ptéra, le Pokémon chouchou d’Azael.
Le plan avait été simple. Kyo savait qu’il était filmé dans les conduits d’aération. Spyx se mit donc sur son dos, et l’esprit spectral quitta son hôte pour brouiller les caméras. Daelyss, le Métamorph, pendant ce temps prit l’apparence de Kyo et rangea l’épée de Spyx sur son dos à elle pour parfaire l’erreur, cette dernière et l’épée sans vie de Spyx n’avaient plus qu’à faire diversion, pendant que l’esprit spectral de l’Exagide continuait de couvrir Kyo dans son avancé vers le bureau d’Azael. Les deux compères, arrivèrent très facilement à tuer les sbires restant qui étaient censés tuer l’imprévue Metamorph. Au final, ils ne reçurent chacun qu’un poignard dans le cœur, lancé avec brio, par Kyo afin de ne pas attirer les autres avec les bruits des coups de feu. Il n’y avait plus qu’à ordonner à Spyx de retourner dans son épée pour aider Daelyss et à Kyo de tranquillement s’installer dans son bureau, couper les communications, ouvrir les portes de l’entrepôt et de nonchalamment se passer un brin de musique divertissante.

"Vile avorton. Il ne sert à rien d’être rapide si on est si facilement trompé… Je suis Spyx, Pokémon de Maitre Kyo Harisawa et je n’ai jamais peur, même sous le vacarme des balles. L’ordre est simple : Ne laisser aucun survivants, vous périrez sous ma lame, mécréants! Approchez que je vous pourfende, pleutres!…"


Spyx reprit possession de son épée et telle une folie meurtrière sans nom. Elle trancha vite et net dans chacune des directions des sbires, découpant et détruisant leurs armes à feu. Ils n’avaient même pas eu le temps de lui faire des dégâts sur son corps à la fois spectral et métallique. Quant à Daelyss, elle s’en fichait tout passait au travers de son corps gélatineux, elle prit même l’affront de prendre l’une des cornes du Ptéra, K.O. et inconscient pour lui faire bouger sa tête de droite à gauche, comme un pantin, telle une jeune fille jouant avec sa nouvelle peluche. Étant plus maligne et moins tête brulée que Kyo et Spyx, elle se contenta d’ouvrir les caisses des Pokémons kidnappés, et l’esprit de vengeance parla en leurs noms bien plus rapidement que les attaques de Spyx qui se donnait à cœur joie d’effrayer ses freluquets. Pendant que l'échange entre son maitre et son alter égo n'était pas encore tout à fait terminé.

Azael écarquilla les yeux. Dupé et énervé, mais surtout vexé de s’être fait avoir, il tenta de frapper Kyo, qui cette fois-ci vit son coup arrivé en attrapant son poing pour le retourner aussitôt, après, il donna un violent coup dans son coude, lui brisant le bras dans un râle de douleur soudain de la part de l’admin Rocket. Qui regardait avec tétanie son bras désormais invalide. Pendant que Kyo continua son monologue agaçant, comme si la situation était tout à fait banale

"Sais-tu quel est ma plus grande force ? Tu es un excellent dresseur, c’est indéniable et je serais débile de m’engager dans un combat Pokémon à la régulière contre toi. Cependant, moi, je sais me battre autant que mes Pokémons et ces derniers savent également se battre sans moi. Un nouveau genre de lien basé sur la confiance, tu as toujours trouvé ce genre de procédé ridicule, mais c’est ce procédé ridicule qui t’aura mené à cette defaite. Oh.. et pardon pour ton bras. Je t’ai dis que je voulais un combat, toi contre moi, à la régulière, et tu m’attaques dans mon dos.. Il faut bien équilibrés les parts. ah ah... ahahah... AHAHAHA... AHAHAHAHAHAHAHAHAHAHAHHAHAH !!"

Azael se tenait le bras, retournés, il sentait l’os sortir de son articulation le moindre mouvement lui arrachait d’horribles sensations dans tout le bras. Il avait beau être quelqu'un de malin, il n'avait de réel talent que pour les combats Pokémon, physiquement, ce n'était pas la même chose, il n'avait pas connu la galère et la difficulté, et encore moins le sans-pitié des ruelles. Alors que Kyo a été bercé dedans, comme dans un jardin d'enfant. Il valait mieux se battre comme un homme, plutôt que de crever comme un chien. Azael lui se basait énormément sur son Pokémon pour sa propre sécurité. Mais, dommage pour lui Ptéra ne répond plus à son appel biper, il est déjà terrassé par le duo de Daelyss et Spyx. Il ne pouvait donc pas gagner contre Kyo qui était déjà bien mieux tailler pour le combat que lui. Sa dernière technique, était donc de l'avoir par les sentiments et la ruse.

"Espèce... de… Et tu crois que je vais accepter ton combat de merde ? Tu peux pas me buter.. Tu me considères comme ton grand-frère, et je sais des trucs sur ta sœur… Et Oui, ta très cher sœur…"


"Hmm… ?"



"Oh... J’éveille ton attention, tu vas faire quoi? Me torturer pour que je continue à parler? Je te dis tout si on passe l'éponge, pourquoi passer par la torture alors que je peux tout te dire? Sachant que ta torture débile ne fonctionnera pas... Tu n’es pas sans savoir que ta pute qui te sert de mère a encore enfanté une gamine, juste après ton départ à l’orphelinat. Bah tu sais quoi ? J’ai retrouvé sa tra…"


Il n’eut même pas le temps de finir sa phrase. Un autre bruit aiguë et sifflant retentit en même temps que la fin de la musique que Kyo avait enclenchée dans son bureau. Un poignard de lancer s’était logé dans le front d’Azael, lancer avec tellement de puissance qu’il fendit son crâne pour se loger directement dans sa matière grise..

"T’as raison… Les combats à la régulière, c’est chiant…"

Kyo fit les cents pas, alors que la chanson de la playlist du post radio avait démarré la chanson suivante. Est-ce que cette nouvelle concernant sa sœur l’éveillait ? En réalité non, il s’était tout simplement éprit d’une envie incontrôlable de le faire taire. L’homme n’avait pas envie d’en apprendre sur sa famille, il se fichait de savoir comment allait sa mère, il se fichait de savoir lequel de ses nombreux hommes, à ce point en manque de sexe pour coucher avec une catin délurée, était son véritable père. Rien de tout ça ne l’intéressait, sa vie n’était basée que sur lui, et rien que lui. Si c’était bien une chose qu’avait marre Kyo, c'était d’entendre au sein de la Team Rocket, que c’étaitlui qui devait être redevable de son adoption ; Giovanni un père ? Non, juste un homme d’influence très ingénieux à qui il ne faut pas faire confiance. Tu peux recevoir l’aide du diable, mais pas la demander. Durant cette réflexion personnelle Kyo se mit à genoux devant le corps de son frère d’adoptif et il pencha son visage sur le sien, les yeux clos, pendant que ceux du cadavre étaient encore ouverts suite au choc de cette mort subite, il s’approcha et embrassa tendrement ses lèvres inertes. Ce baiser était solennel, tel un présent offert pour lui permettre d’atteindre l’au-delà, suite à cela il passa sa main sur son visage pour lui faire clore ses yeux, il serait sans doute plus beau, une fois le visage apaisé. Et pour finir, il retira le poignard, enfoncer tel Excalibur dans sa roche, de son front, laissant ainsi poindre une très lente et délicate coulée de sang le long de son front, cette trainée rouge se noya dans ses cheveux blancs qui se colorèrent à l’hémoglobine.

"Heureux de t’avoir connu, Onii-chan, merci de m’avoir appris à discipliner un Pokémon avec brio. Mais franchement, à peine mort, tu pues déjà de la gueule…"


Il retourna vers le bureau et sortit des papiers du bureau de son défunt frère. Il y remarqua plusieurs photos de Kyo ainsi que sa sœur, Hitomi Harisawa, en parallèle, mais surtout des pistes sur les directives à suivre pour retrouver la demeure de cachette de Kyo. Le dresseur affranchit avait bien raison de venir à sa rencontre, car sinon cela aurait été la Team Rocket qui serait venu le voir, et visiblement, Azael avait pour but de soit le narguer, soit le prendre par les sentiments avec un réel lien de sang, la seule famille valables et sans moralité qui lui restait. Cependant, Kyo avait maintenant la possibilité de courir après son unique lien de famille véritable, le lien de sang, au lieu de ça, chacun de ces papiers furent posés sur la table basse, une odeur d’alcool agrémentait la masse de papelards et Kyo sortit les allumettes de sa poche. Peut importe qui était sa sœur, il lui souhaite une belle vie. Mais elle en fera pas partie de la sienne. Sa famille, c'était lui, et lui seul, personne d'autres. Toutes les fois, où il concédait à sa nationalité japonaise en appelant ses proches "Onii-chan" pour Azael et "Otou-san" pour Giovanni, n'était rien de plus que du sarcasme, bien conscient que cela les agaçait, maintenant qu'il n'est plus dans leurs rangs.
"Sans jeu, il n'y a pas de vie. Échec et mat. J’ai gagné…"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Extravagante abération
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» tuto haradrim, opération désert
» Salle d'opération section civile
» Votre fédération 2011.
» Ambassade de la Confédération du Rhin {LCR}
» frenesie extravagante

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soul Society Chronicles :: Zone HRPG :: Créations des membres-
Sauter vers: