Ancien forum RPG remanier sous forme de forum de discution entres amis.
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 El Corazon Negro y La Gamuza Verde (pv Scars)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kurosaki Ichiyo

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 03/11/2011

Feuille de personnage
Niveau: 38
Xp:
2000/9600  (2000/9600)

MessageSujet: El Corazon Negro y La Gamuza Verde (pv Scars)   Lun 26 Déc - 18:07

Cela semblait déjà faire des siècles que je vivais à Las Noches en tant que Tercera. Mais pourtant, ça ne faisait que quelques années. Je m'entendais difficilement avec les autres espadas et j'avais particulièrement peur même de certain, pourtant moins numéroté que moi... Ulquiorra, le quarto notamment. Mais je m'étais faite des amis. Stark, le primera, était ce qui s'en rapprochait le plus. Bien qu'il était de nature solitaire et peu bavard. Sinon, j'aimais bien aussi l'octavio, Nnoitora. Mais lui ne semblait pas trop m'aimé. Toujours trop arrogant et ne pouvant pas supporté l'idée qu'une femme était plus forte que lui. Mais bon, cela je m'en fichais. C'était souvent que je partais en mission avec lui. J'aimais bien cela mais, à chque fois, il fallait qu'il en face de trop et qu'il tue toujours des Hollows qui n'avaient rien à voir avec notre mission.

Bref, se jour là, je voyageais seule. J'avais eut pour mission de retrouvé quelques Arrancars renégats. Certains étant très fort, ils avaient décidé d'envoyé une espada de haut niveau afin de résoudre le problème. Cependant, je devais d’abord trouvé en chemin un Arrancar du nom de Scars Herejia. Il devait me secondé dans cette mission. De plus, on m'avait dit de le surveillé. Je ne connaissais pas cet homme, mais je savais par expérience que Las Noches se méfiait de tout le monde.

Je le recherchais dans le désert blanc. On m'avait donné des information sur le dernier endroit où il a été envoyé en mission. Je continua à marché ainsi jusqu'à tombé sur son reiatsu finalement.

"Scars Herejia ?"

_________________

[09:23:56] * Aka Hantsuki embrasse amoureusement langoureusement tendrement pasionnément infiniment farouchement sauvagement sensuellement sexuellement affectueusement amoureusement amour SA Nell

*Yuko : "Qui pardonnerait à quelqu'un de stupide au point d'attaquer sa propre famille ? Seule Nell en est capable..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: El Corazon Negro y La Gamuza Verde (pv Scars)   Mer 28 Déc - 15:03

Au sommet d'un tas de cadavre, voila où je me trouvais actuellement. Oui bon c'est vrai que j'aurai au moins pu descendre de là pour saluer ma supérieure mais c'est gars qui reposent sous mes pied m'ont mis en pétard et j'étais pas encore d'humeur à papoter. Bon c'était bien jolie de m'envoyer en mission ici mais si c'était pour convaincre des types aussi stupide de venir se rallier à nous j'aurai préféré rester couché moi.

Heureusement que si ils refusaient et qu'il tentaient quoique ce soit j'avais l'autorisation de les couper en lamelle parce que là, pour le coup, il m'ont vraiment tapé sur le système. Bref après que l'on eu prononcé mon nom je glisse jusqu’à la nouvelle arrivante en évitant soigneusement le nez pointus du Menos Grande qui dépassait du tas je me réceptionne sur le sable et enlève le sang de ma lame avant de la ranger dans son fourreau.

Notons que ce pauvre Menos s'est retrouvé là totalement par hasard, en effet ce dernier errait gaiement dans le désert en réfléchissant à divers sujet comme la politique actuelle de sa charmante patrie quand le manque d'affection l'a poussé à se joindre à notre joyeuse parties de démembrement. Néanmoins ayant trouvé son geste d'affection (un cero tiré dans le tas) un peu trop brutale je me suis dit que j'allais lui rendre la politesse....enfin bref vous vous doutez qu'on s'est bien marré lui et moi (d'avantage moi vous me direz)

J'avisais la tercera des pied à la tète, je l'avait déjà aperçu mais de loin. Je doit reconnaitre qu'elle à un certain charme même si cela me laisse totalement indifférent, après tout j'ai des soucis bien plus important que cela.

- Ah c'est avec vous que je doit partir.....bon je sait que vous comptez sur moi mais je refuse de participer à cette mission.

Là j'ai été direct, je le reconnais que ça pourrait jouer en ma défaveur, néanmoins je ne lui laissa pas le temps de répondre et je commençait à m’expliquer en prétextant à juste titre que j'en avait assez de ces missions où l'on devait risquer, ou pas, nos peau à chasser des congénère totalement stupide ou trop borné pour être convaincus et que même si cela lui plaisait pas j'allais rentrer à Las Noches et prendre le repos que je méritait. Le tout posément et sans animosité afin de ne pas le vexer.

Enfin au début car j'avoue avoir haussé le ton vers la fin, l'irritation que m'avait donné le tas de cadavre de son vivant refaisant surface. Sur une rapide salutation je tourne les talons et me met en marche vers le palais. Oui c'est vrai que ce n'était pas très polie d'avoir fait ça mais j'en avait un peu marre d'être envoyer dans tout les coins pour jouer les recruteurs et presque à chaque fois être obligé d'en venir aux mains. Enfin je profite que la demoiselle soit toujours en train de digérer ce que je lui ai dit pour continuer à marcher parce qu'ensuite il y avait deux réaction possible: 1) elle me laissait continuer ma route et elle se débrouillait seule 2) elle me trainerait par la peau du cou après m'avoir appris la politesse. Bien que vous vous en doutiez un peu je préférerait largement la première solution....
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichiyo

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 03/11/2011

Feuille de personnage
Niveau: 38
Xp:
2000/9600  (2000/9600)

MessageSujet: Re: El Corazon Negro y La Gamuza Verde (pv Scars)   Ven 30 Déc - 20:24

Je méprisais la violence. Je trouvais cela nul et inutile... Lorsque je rencontra Scars, je remarqua qu'il se trouvait sur un tas de cadavre... évidemment, il ne fallait pas être scientifique pour comprendre que c'est cet homme qui les a tous tué. Je secoua tristement la tête en voyant un tel carnage. Quand je pensais que c'était avec lui que j'allais travaillé, cela me donnait la nausée. Néanmoins, je pouvais toujours essayé de le faire changé et lui faire comprendre que la violence, bien souvent, ne mène à rien, comme avec Nnoitora. De toute manière j'étais bien obligé de travaillé avec cet homme, même si son instinct destructeur semblait supérieur à la moyenne. Je lui lança alors en le voyant

"Etais-ce vraiment nécessaire de tuer tout ces pauvres Hollows ?"

Je soupira afin de bien montré que cela me désespérait. Scars descendit du tas de cadavre et me regarda de haut en bas. A force, j'avais prit l'habitude d'être relooker du haut en bas. J'étais loin d'être moche, ce qui d'ailleurs m'attirait pas mal d'ennuis au seins de l'espada. Mais le petit "3" que j'avais de tatoué dans le dos refroidissait toujours les quelques rivales qui disaient vouloir leur "Aizen-sama pour elles toutes seules". Mais je m'en fichais royalement. Je n'avais jamais réellement apprécié Aizen. Après tout, il restait un Shinigami. Même si il nous avait promit de nous protégé et de nous entraîné, ce qu'il fit jusqu’à maintenant, j'avais un très mauvais sentiment à propos de cet homme. Mais bon, d'ici là, je me dois de lui faire confiance et de lui obéir... surtout en tant que Tercera.

Lorsque l'homme eut fini de l'avisé, il mit carte sur table :

"Ah c'est avec vous que je doit partir.....bon je sait que vous comptez sur moi mais je refuse de participer à cette mission."

Bon, au moins il avait dit ce qu'il avait sur le coeur, ce n'était pas un mal. Mais même si il ne le voulait pas, il était de son devoir d'obéir aux ordres de Las Noches, sinon, il risquait un châtiment des plus mauvais... dans tout les cas, je ne comptais pas noté dans mon rapport de mission le fait qu'il ne voulait pas participé, mais je devais faire tout ce que je pouvais pour le forcé à m'accompagné, qu'il le veuille ou non.

C'est alors qu'il se remit en route vers Las Noches, je le stoppa une main sur l'épaule. Quel insolence ! Néanmoins, d'instinct, je sentais que ce n'était pas une personne mauvaise dans le fonds. Il devait avoir ses propres raison pour se comporter ainsi. Je décida alors à mon tour de mettre carte sur table en conservant un regard sérieux et un fond de voix glaciale derrière ma voix de gamine :

"Pas moyen que je te laisse repartir. Les ordres de Las Noches sont indiscutables, tu le sais... Tu vas venir avec moi, que tu le veuilles ou non, même si je dois t'y trainé. Normalement, c'est pas mon problème de savoir que tu vas te faire remonté les bretelles par Aizen-sama... mais je suis différente aux autres Esapadas. Tu l'apprendras avec le temps."

A force de vouloir protégé les autres, je savais que ça allait me causé du tord tôt au tard. Mais je voulais protégé. C'était plus fort que moi. Il n'allait surement pas apprécié... tant pis. Mais je ne voulais pas le laissé rentré comme ça.

_________________

[09:23:56] * Aka Hantsuki embrasse amoureusement langoureusement tendrement pasionnément infiniment farouchement sauvagement sensuellement sexuellement affectueusement amoureusement amour SA Nell

*Yuko : "Qui pardonnerait à quelqu'un de stupide au point d'attaquer sa propre famille ? Seule Nell en est capable..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: El Corazon Negro y La Gamuza Verde (pv Scars)   Ven 30 Déc - 23:18

Bon apparemment ce fut la première solution qui fut choisi par la demoiselle. Pas que je ne m'attendais pas à cela mais un peu quand même, en effet j'aurai plutôt crus qu'elle choisirait de me laisser rentrer pour essuyer le courroux de ce tyran d'Aizen mais non...au contraire elle semble même essayer de m'empêcher d'aller droit vers ce sort là. En cela je fut étonnés car moi j'avais une idée bien précise de ce qu'était un Espada: quelqu'un de trop lâche pour se rebeller contre un shinigami malgré le fait qu'il soit doté d'une force colossales.

Autre détail qui m'a interpellé fut qu'elle me tutoya. Généralement quand on parle à quelqu'un d'un rang inférieure on se livrait à ce genre de familiarité, d'habitude c'est moi qui oublie toujours de vouvoyer les gens même ceux qui sont bien plus fort que moi (cela m'a pas porté chance très souvent dans ces cas là d'ailleurs). En cela il était vrai qu'elle semblait différente, d'autant plus qu'elle ne semblait pas aimer la violence.

De plus je devais reconnaitre qu'elle avait raison: ce n'était pas dans mon intérêt de ne pas participer à cette mission. Je lâcha un petit soupir et me décidait enfin à me retourner vers elle en croisant les bras.

- Pour répondre à ta question de tout à l'heure je te dit non, il n'était pas nécessaire de les tuer mais ils ne m'ont pas laissé le choix. Je le leurs ai dit de partir et ils ont voulu essayer de me tuer, sur ce coups là on pourrait appeler ça de la légitime défense, n'est ce pas ? Et puis avec les argument que t'as je peux plus refuser de venir sans passer pour malpoli....donc oui très bien tu à gagner.

On peut dire sans mentir que j'ai avouer ça à contrecœur. Je suis loin d'être le genre de type à stigmatiser les femmes mais j'ai appris à me méfier de ceux qui était fidèle à Aizen et ce même si ce sont des femmes (voire d'avantage celle qui sont jolie j'ai envie de dire). Mais bon je venais de capituler, je n'avait donc d'autre choix de lui faire confiance, ou quelque chose d'approchant, jusqu'à ce que cette fichue mission soit terminée.

Je me met alors à marcher vers l'endroit où l'on avait aperçu ces renégat pour la dernière fois. Je n'aimais pas les appeler renégat alors que ces types avait la même opinion que moi sur Aizen et sur l'Espada, seulement j'étais tenu d'obtenir de des ces valeureux patriote crapules de la pire espèce des plates excuse et une allégeance éternelle au seigneur Aizen.....je me demande combien de temps je vais pouvoir penser comme ça sans partir vomir derrière une dune
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichiyo

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 03/11/2011

Feuille de personnage
Niveau: 38
Xp:
2000/9600  (2000/9600)

MessageSujet: Re: El Corazon Negro y La Gamuza Verde (pv Scars)   Dim 1 Jan - 20:02

J'étais prête à toute les réactions possibles. Il pouvait, ou me suivre gentiment, ou m'ignoré et continuer sa route... ou encore me frappé et retourné à Las Noches. Même si la dernère option était la moins probable, je me tenais néanmoins sur mes gardes. J'avais une confiance aveugle en cet individu bien que je le connaissais à peine. Était-ce sa manière convaincante de parlé ou... ce charme plutôt sauvage qu'il dégageait ? Dans tout les cas, ce n'était pas le moment de penser à ce genre de chose. On avait une mission et je devais le convaincre de me suivre.

Finalement il soupira et m'avoua ce que je voulais entendre de sa bouche. Il se retourna et croisa les bras. De mon coté, je retirais la main de son épaule :

"Pour répondre à ta question de tout à l'heure je te dit non, il n'était pas nécessaire de les tuer mais ils ne m'ont pas laissé le choix. Je le leurs ai dit de partir et ils ont voulu essayer de me tuer, sur ce coups là on pourrait appeler ça de la légitime défense, n'est ce pas ? Et puis avec les argument que t'as je peux plus refuser de venir sans passer pour malpoli....donc oui très bien tu à gagner."

Je ne pus m'empêché de sourire lorsque je l'entendis dire cela. J'étais heureuse qu'il change d'avis ainsi et il était bien difficile pour moi de caché mon bonheur... même si il s'agissait d'une chose aussi insignifiante. Dans ton les cas, je m'empressa de reprendre un air sérieux pour lui répondre :

"Tu as fait le bon choix, crois moi... que ce soit pour ces hollows ou ta décision pour me suivre. Tu ne le regretteras pas."

Je ne pus m'empêché de lui faire à nouveau un petit sourire. Je me voulais rassurante et amicale. Après tout, j'allais travaillé avec lui durant cette mission et, si par la même occasion, je peux en faire un ami, cela ne serait que plus avantageux à l'avenir surtout si, comme aujourd'hui, on doit à nouveau travailler en équipe. Dans tout les cas, je tourna les talon et marcha à ses cotés.

Durant un long moment, les seules bruits qu'on entendait étaient nos pieds s'enfonçant dans le sable et le son de notre respiration. A force, ces sons étaient bien pesant. Ne sentant pas de reiatsu dans les environs, je me permis d'engagé la conversation :

"Dis moi, pourquoi ne voulais-tu pas participer à cette mission ?"


_________________

[09:23:56] * Aka Hantsuki embrasse amoureusement langoureusement tendrement pasionnément infiniment farouchement sauvagement sensuellement sexuellement affectueusement amoureusement amour SA Nell

*Yuko : "Qui pardonnerait à quelqu'un de stupide au point d'attaquer sa propre famille ? Seule Nell en est capable..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: El Corazon Negro y La Gamuza Verde (pv Scars)   Lun 2 Jan - 1:04

Un sourire aimable, un air plutôt sympathique.....c'était vraiment une espada ou je me faisait arnaqué depuis le début ? Bon vous me direz qu'avec un reiatsu pareil c'est un peu dur de ne pas la reconnaitre tout de suite comme la tercera mais jamais un seul de ses collègue ne m'avait paru si gentil, si je puis dire.

Plus je la voyais et plus il me semblait évident que, au vue de la sympathie qu'elle éprouvais pour le bas peuple, elle n'ai été intégré à l'Espada que pour sa force. Dommage que tout le personnel de Las Noches ne soit pas comme ça, la vie serait vachement plus tranquile de cette façon.

Mais bon fallait faire avec ce qu'on avait, et ce que j'avais c'était une partenaire bien moins rigide que je ne l'aurait cru. Cela dit la conversation qui s'ensuit fut assez pauvre, bon très bien je l'avoue il n'y avait pas de conversation. Je n'avait tout simplement rien à dire, aucun sujet de conversation un tant soit peu potable pour palier au manque d'animation qui planait sur le vaste désert blanc.

Enfin ça c'était avant que ma coéquipière ne nous sorte de ce silence quasi religieux.

"Dis moi, pourquoi ne voulais-tu pas participer à cette mission ?"

- Entre tuer des hollow car tu sais que tu ne pourra pas les convaincre de se rallier à Aizen et rester dormir dans le grand palais royale tu choisirais quoi ?

J'avais répondu d'un ton las, car rien que de repenser à ces missions répétitive qui se soldait quasiment toute par un combat contre ceux que je devais rallier je fatiguais. Au moins la vue de ce paisible paysage remplie de sable m'aidait à oublier un peu tout ça, d'ailleurs c'était bien les seul moment où je pensais à autre chose que le pétrin dans lequel se trouvait le Hueco Mundo actuellement. Enfin y a pas à dire: ce désert est d'un reposant....

Je m'écarte rapidement en voyant que, pendant que mes pensé allait bon train, je m'était rapproché assez près de ma partenaire qui devait se poser des questions. C'est pour ça que j'ai tendance à me méfier d'avantage des jolies femmes. Pourquoi ? Parce qu'elle ont ce pouvoir de vous faire dire (et/ou optionnellement faire) tout ce qu'elle veule en vous attirant.

Mais bon je ne devais pas céder à ce genre de chose, j'avais une certaine réputation à tenir quand même. Je chasse ces idée de ma pensée et je me concentre pour tenter de trouver un reiatsu dans le coin. Je surpris deux parties de ma conscience en train d'avoir deux avis assez différent: l'une souhaitais rapidement trouver ces Arrancars tandis que l'autre espérait qu'on y mette du temps.
Revenir en haut Aller en bas
Kurosaki Ichiyo

avatar

Messages : 79
Date d'inscription : 03/11/2011

Feuille de personnage
Niveau: 38
Xp:
2000/9600  (2000/9600)

MessageSujet: Re: El Corazon Negro y La Gamuza Verde (pv Scars)   Mar 3 Jan - 23:16

Marché à ses cotés était bien plus plaisant que ce que je pensais. J'étais heureuse dans tout les cas de faire équipe avec cet homme même-ci ce n'était pas un Espada. Plusieurs fois, on me critiquait à cause de ça. Je préférais toujours faire équipe avec des personnes en dehors de l'espada, mes fraccions par exemple. Mais, pratiquement tout le temps, j'étais en équipe avec Nnoitora. Je n'avais pas à me plaindre, même si lui se plaignait tout le temps. J'aimais bien le protéger.

Dans tout les cas, là, je regardais Scars avec un air sérieux, attendant sa réponse...

"Entre tuer des hollow car tu sais que tu ne pourra pas les convaincre de se rallier à Aizen et rester dormir dans le grand palais royale tu choisirais quoi ?"

Je lui souris à nouveau. Il était vrai que j'étais d'accords avec lui. Je ne pouvais pas dire le contraire par rapport à cela.

"Je suis d'accords avec toi. Mais les autres de Las Noches sont indiscutables. Si tu me connaissais un peu plus tu comprendrais que ça me fait pas plaisir non plus cette mission... (je pris un air grave) Tu sais ce que l'on devra faire si ils refusent... mais là, j'ai envi de désobéir aux ordres. Je ne veux pas les tué. L'exile dans le monde de Gaïa, pourquoi pas ? Mais les tué, je trouve ça horrible. Mais bon, c'est notre travail après tout, pas vrai ?.. ?!"

Lorsque mon regard se tourna à nouveau vers lui, je remarqua qu'il s'était quasiment collé à moi. Je ne faisais en effet plus du tout attention aux présences alentours, pas même à mon propre partenaire en prononçant cette réponse. Il s'écarta rapidement, mais le "mal" était fait. Je me sentais déjà rougir un peu. J'en détourna même le regarde par gêne. Il semblait à nouveau concentré par les reiatsu environnant. Je lui souris encore une fois, prenant la parôle :

"Scars... escuses moi de te demandé cela ainsi, mais es que tu..."

Mais je ne pus terminé ma question. Un groupes de reiatsu, nullement négligeable, venait d’apparaître de l'autre coté de la dune. Sans attendre de savoir si Scars les avait ressentit ou non, je me jeta sur lui, l'obligeant à se couché derrière la dune après m'être empressé de camoufler mon reiatsu. Je fis signe à Scars de ne pas faire le moindre bruit avant de rampé en haut de la dune... en contre-bas, quatre Arrancars... masque de chacals, masque de hyène, masque de loup et, pour finir, le dirigent sans doute du groupe avec un reiatsu plus puissant, un masque de lion : Charle, Henh, Jellal et Leo... les quatre arrancars renégats. Ils ne semblaient pas nous avoir remarqué. A priori, ils étaient en train de faire un festin de hollows. J'en fus dégoûté. Surtout que nous autres, nous avons besoin que de peu nous nourrir d'âmes pour survivre... et eut se livraient carrément à la barbarie.

Je posa ma mains sur le pommeau de mon sabre et fit un signe de la tête à Scars afin de lui demandé si il était prêt...

_________________

[09:23:56] * Aka Hantsuki embrasse amoureusement langoureusement tendrement pasionnément infiniment farouchement sauvagement sensuellement sexuellement affectueusement amoureusement amour SA Nell

*Yuko : "Qui pardonnerait à quelqu'un de stupide au point d'attaquer sa propre famille ? Seule Nell en est capable..."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: El Corazon Negro y La Gamuza Verde (pv Scars)   

Revenir en haut Aller en bas
 
El Corazon Negro y La Gamuza Verde (pv Scars)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [codije negro 210310] l'affaire du livreur de sushi
» Hidan Crusher | Diabolo Verde
» Furupari
» Evolution capricieuse de sentiment In my Corazon (topic alléchant s'il en est).
» [45][2500 pts] Semper Ludens 2010, 06/07 Nov

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Soul Society Chronicles :: Hueco Mundo :: Désert blanc-
Sauter vers: